Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 22:38

Ecouter la chronique: link

 

Les révolutions en Tunisie et en Lybie provoquent une émigration massive vers l’Italie et mettent à mal l’unité des Européens. Plus de 22 000 personnes sont notamment arrivées sur la petite Ile de Lampedusa, dont la majorité est tunisienne. Le gouvernement Berlusconi les considère comme des réfugiés politiques, francophones, qu’il faut laisser transiter vers la France. Il leur accorde des visas temporaires de 6 mois qui leur permettent de circuler dans l’Union. La France, au contraire, les voit comme des réfugiés économiques illégaux et leur demande de justifier de l’objet de leur séjour et de leurs ressources. Des trains ont été bloqués par le France en gare de Vintimille pour interdire l’arrivée de ces immigrés.

 

L’attitude italienne revient à renvoyer sur les autres pays européens la charge de cette immigration. Elle a été dénoncée non seulement par la France, mais aussi par l’Allemagne, l’Autriche, les Pays-Bas, l’Espagne. L’Europe affiche ses divisions. Le dernier Conseil européen a réaffirmé la nécessité d’aider les pays les plus exposés à l’immigration clandestine : Grèce, et aujourd’hui Italie, à en gérer les répercussions immédiates.

 

Pourtant il existe des règles communes. Depuis 1985 a été instauré l’Espace Schengen qui recouvre les 27 pays de l’Union européenne aux exceptions du Royaume-Uni, de l’Irlande, de la Roumanie et de la Bulgarie, auxquels s’ajoutent trois pays qui ne font pas partie de l’Union : l’Islande, la Norvège et la Suisse. Dans cet espace, les contrôles aux frontières ont été abolis. La libre circulation des personnes est la règle. Une politique commune des visas a été décidée. Des règles communes régissent l’immigration légale, économique ou familiale, l’asile, le contrôle de l’immigration clandestine.

La libre circulation des personnes en Europe est un acquis essentiel apprécié de tous. Mais lorsqu’elle  concerne les immigrés, comme certaines minorités, les Etats et les opinions publiques se crispent. Les politiques d’accueil des immigrés restent différentes entre les pays européens.

 

Il est temps pourtant que les Européens ouvrent les yeux sur certaines réalités.

 

L’Immigration est inévitable : dans 40 ans la population européenne aura stagné, alors que celle du Maghreb aura crû de 35% et celle de l’Afrique noire de 50%. La pression migratoire entre le sud et le nord de la Méditerranée ne fera que croître.

L’Immigration est nécessaire. L’Allemagne commence à manquer de main-d’œuvre spécialisée.

Il est faux de considérer que l’immigration est un fardeau financier. Les migrants sont des contributeurs nets aux systèmes sociaux.

Des solutions sont avancées pour faciliter les migrations économiques en évitant l’immigration illégale : immigration sélective correspondant aux besoins de l’économie, visas multiples favorisants les allers-retours des travailleurs saisonniers ou non, en attendant la véritable solution, mais lointaine : le décollage économique des pays d’émigration.

 

L’immigration en période de difficultés économiques est perçue comme une agression. Lorsque tout va bien elle est vue comme un enrichissement. Au-delà de la crise actuelle, l’Europe doit rester ouverte. C’est la région du monde qui accueille le plus grand nombre d’immigrants légaux et de demandeurs d’asile. De 2000 à 2005, le solde migratoire légal européen a été  supérieur au solde américain. L’Union est la principale terre d’asile du monde. Elle doit en être fière.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Politique de voisinage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher