Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 21:52

Ecouter la chronique link

 

La sécurité de l’Europe est au menu de plusieurs réunions ces temps-ci. Un sommet Europe-Russie s’est tenu le 31 mai sans avancées sur le plan diplomatique. Une réunion France-Russie-Allemagne s’est tenue à Deauville le 19 octobre. Elle précède une prochaine réunion de l’OTAN, en présence de la Russie, et un sommet de l’OSCE (l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) à la fin de l’année.

 

L’OTAN, dominée par les Américains, a renoncé provisoirement à son projet de bouclier anti-missile en Europe. Celui-ci est présenté comme une protection des Etats-Unis et de l’Europe, contre les missiles iraniens. La Russie veut négocier à ce sujet, considérant que ce bouclier est dirigé contre elle et demandant à être partie prenante dans l’organisation de la sécurité du continent. Dans un contexte de diminution des tensions entre la Russie et l’Europe, les Etats-Unis ne sont pas opposés aux avances de la Russie. Ils proposent aux Européens un bouclier anti-missiles américain, raccordé à celui de l’OTAN, avec une participation de la Russie.

 

Les Européens sont divisés en trois groupes qui ont des positions différentes sur la sécurité de l’Europe:

  • Les pays atlantistes - Grande-Bretagne et pays du Benelux - tiennent à garder le lien le plus étroit avec les Etats-Unis.
  • Le noyau dur de l’Europe - Allemagne, France et leurs alliés du Sud européen – souhaitent intégrer la Russie dans le système de sécurité du continent.
  • Les membres les plus récents de l’Union venus de l’Europe centrale considèrent que la menace vient de la Russie

Le secrétaire général de l’OTAN essaye de concevoir un nouveau Concept stratégique qui concilie ces différentes tendances.

 

La France et l’Allemagne ont rencontré la Russie à Deauville. Il y a été envisagé la création d’un Comité politique et de sécurité euro-russe. Est-ce le début de la prise en main par les Européens de leurs problèmes de sécurité ?

Un accord entre la France et l’Allemagne sur la doctrine de sécurité du continent serait une bonne chose, sans être suffisante pour rallier l’ensemble des pays de l’Union. Français et Allemands ne sont pas d’accord sur le rôle de l’arme atomique. Les Européens continuent de considérer que leur sécurité repose d’abord sur l’OTAN et rechignent à affirmer leur autonomie stratégique. Ils ne sont pas non plus disposés à accorder, surtout en ces temps de crise, les moyens financiers nécessaires, ce qui crée des tentions avec les Américains.

Ces désaccords et hésitations se traduisent par l’absence de l’Union européenne dans ces tractations. L’Europe de la défense ne progresse pas.

 

Le Parlement européen a adopté en mars 2010 un rapport qui préconise une autonomie stratégique renforcée de l’Union, une augmentation du financement de la politique extérieure, la création d’un centre d’opérations permanent et un bouclier anti-missiles qui prend en considération une vision commune européenne de la protection de l’Europe.

Face à cette demande des représentants des peuples européens, les gouvernements continuent leurs stratégies nationales. Catherine Ashton, « ministre des affaires étrangères de l’Union n’était pas invitée à Deauville. Et la France et la Grande-Bretagne ont signé ces derniers jours des accords de coopération importants entre les deux pays.

 

La mise à jour de la doctrine de l’OTAN et les ouvertures de la Russie sont une occasion à ne pas manquer pour les Européens de s’accorder sur une vision commune de leur sécurité.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Défense
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher