Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 18:04

Ecouter la chronique:link

Le sommet de l’OTAN des 20 et 21 mai a mis les Européens devant quelques évidences peu rassurantes.  L’OTAN évolue au détriment des Européens. Les Américains y sont dominants. Ils financent à eux seuls les trois quarts des dépenses de l’alliance. Mais ils ne sont plus aussi désireux qu’autrefois d’assurer la défense de l’Europe. Barak Obama vient de dévoiler la nouvelle stratégie américaine de défense. L’Europe n’est plus une priorité. L’intérêt des Américains se déplace vers l’Asie et le Pacifique. 7 000 des 81 000 militaires américains  stationnés en Europe vont être bientôt rapatriés aux Etats-Unis.

En Russie, Vladimir Poutine vient d’annoncer un programme d’armement sans précédent depuis la guerre froide. En 2022 le budget de la défense atteindra 5% à 6% du PIB russe.

La Chine aura en 2012 un budget de défense supérieur aux budgets militaires des 8 premiers membres de l’OTAN Etats-Unis excepté. Ce budget va doubler d’ici à 2015.

Alors que les Etats-Unis se désengagent de l’Europe, que la Russie s’arme en désignant l’Ouest comme ennemi principal, que les grands pays émergents s’affirment, l’Europe désarme. Depuis 10 ans l’Europe est la seule région du monde où les dépenses militaires stagnent. Elles ont augmenté dans le même temps de 198% en Chine, de 82% en Russie, de 81% aux Etats-Unis, de 55% en Inde.

Depuis longtemps les Etats-Unis demandent aux Européens d’augmenter leur budget de défense. L’OTAN recommande qu’y soient consacrés 2% du Produit intérieur brut. En vain. Seuls 4 pays européens y parviennent : la France, le Royaume-Uni, la Grèce et l’Albanie. En cinq ans, sous l’effet de la crise, les budgets de défense des Européens ont baissé de 7%.

Sur les deux dossiers traités au sommet de l’OTAN, la faiblesse des Européens est patente.

Concernant les moyens, et devant l’incapacité des Européens à financer leur défense, l’OTAN propose le nouveau concept de « défense intelligente » : il s’agit de faire des économies en spécialisant les unités et en achetant des matériels en commun. Le risque est que les Américains imposent leurs technologies et leur industrie. Les Européens ont, en principe, une stratégie concurrente. Ils ont créé une Agence européenne de défense dont le rôle est de fédérer les programmes d’armement des pays européens et les industries européennes. Que vont faire les Européens : se renforcer de manière autonome ou accepter une dépendance accrue envers les Etats-Unis ?

L’autre dossier traité au sommet de l’OTAN est le bouclier anti-missile. L’US Air force en assurera le commandement à Ramstein, en Allemagne. Ce sera un bouclier américain, composé de moyens militaires américains. Les Européens ne sont pas d’accord entre eux sur son utilité, ni sur leurs contributions. Sur son coût de 20 milliards d’euros, 12 seront payés par les Américains. Il n’y a aucun programme industriel européen pour y participer. A qui appartiendra la décision politique de déclencher la défense balistique de l’Europe ? La question n’est pas tranchée.

Le lien transatlantique est toujours aussi important pour la sécurité de l’Europe. Sans s’en écarter, les Européens doivent se prendre en charge. Ils ne le font pas. Le quartier général européen dont la création est demandée par la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Pologne, est refusé par la Grande-Bretagne. L’Agence européenne de défense est sous financée. La crise libyenne a créé de nouveaux clivages entre Européens.

Les risques sont bien présents aux voisinages de l’Union, comme le montre l’instabilité en Méditerranée, au Moyen-Orient, au Sahel. Les Européens n’ont pas de volonté collective de les affronter. Ils pourraient se réveiller dans quelques années avec un retard irrattrapable et une perte d’influence stratégique qui les empêche de compter dans le monde. Le sursaut ne peut venir que d’une relance de l’Europe de la défense.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Défense
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher