Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 12:40

    Ecouter la chronique: link

 

Le titre de cette soirée : Euro, dettes, croissance, emploi, Quelles solutions européennes ? Le but de cette réunion est de mieux comprendre ce que fait l’Union européenne en matière de monnaie et d’économie, et de débattre de ce qu’elle pourrait faire.

 

La première intervenante sera Claude Fischer.  Elle est présidente de Confrontation Europe, un think-tank européen très connu, indépendant de toute famille politique et spécialisé dans l’économie. Claude Fischer a dirigé un ouvrage collectif qui vient de paraître, intitulé « Pour une Europe compétitive et solidaire ».

 

En introduction de la réunion du 2 avril, voici l’essentiel du propos de Claude Fischer :

Plusieurs phénomènes menacent l’Union monétaire et, au-delà, l’Union européenne : la crise, qui est en grande partie le résultat des différences énormes de compétitivité entre les Etats de la zone Euro ; ensuite la zizanie des Etats européen qui tous ne veulent pas davantage d’intégration, ou partager leur souveraineté, ou payer pour les autres. Enfin les sociétés ont peur. Elles se replient sur elles-mêmes.

Le nouveau traité prépare un durcissement de la discipline budgétaire mais ne prend pas en compte les politiques de croissance. Il faut un traité « qui marche sur deux pieds » alliant stabilité et croissance et contrôlé par l’Union européenne. Chaque Etat membre ne peut pas faire ce qu’il veut en ignorant ses voisins.

Confrontation Europe appelle à un « Traité pour l’Eurozone » qui prévoit un Ministère de l’économie et des finances européen qui pourrait fédérer des choix collectifs, surveiller les choix nationaux et élaborer un budget européen. La commission ne peut pas assurer actuellement ce rôle et doit être réformée. Il faut aller vers plus de fédéralisme en utilisant à la fois les voies communautaire et intergouvernementale. Ce fédéralisme, c’est un rapprochement des nations, une gouvernance en partenariat avec les institutions européennes, plus responsable, plus légitime.

Pour lever le « Défi démocratique », Claude Fischer propose une démocratie participative fondée sur l’éducation et la formation ainsi que sur l’information par les médias, les syndicats, les partis, l’Etat. C’est un préalable avant de demander aux citoyens de voter pour un nouveau projet collectif. Il faut aussi réformer le système représentatif : fin du cumul des mandats, rotation des rôles, listes transnationales aux élections européennes.

L’Europe est confrontée à une crise grave, profonde, durable. Dans cette campagne présidentielle, on devrait débattre des défis communs auxquels la France est confrontée avec les autres pays européens. On devrait éclairer les enjeux européens pour mieux penser les réformes en France et mieux concevoir nos politiques nationales. On doit nous dire si on est prêt à gouverner avec nos partenaires européens et à lâcher un peu de souveraineté pour être davantage solidaire des peuples européens. Il est dommage que l’on n’ait pas ces débats. Les élections présidentielles françaises, comme le seront les élections en Allemagne et en Italie en 2013, devraient être une occasion formidable de poser les questions sur l’avenir de l’Europe.

 

Le 2 avril le débat aura lieu avec Claude Fischer, avec Hélène Flautre députée européenne, Olivier Henno, maire et vice président de communauté urbaine, Mariano Fandos, secrétaire confédéral du service International-Europe de la CFDT et Luc Doublet, président d’une société très exportatrice. Un temps est réservé pour les échanges avec la salle.

 

Venez nombreux écouter et débattre sur l’Europe économique et monétaire le 2 avril 18h30, à l’Atria, à Arras.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher