Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 15:05

Ecouter la chronique: link

 

Les 7 et 8 décembre dernier s’est tenu à Prague le 8e congrès du PSE, Parti socialiste européen.

 

On se souvient que les socialistes européens ont subi une cruelle défaite aux dernières élections du Parlement européen. Les socio-démocrates européens n’ont tiré aucun profit de la crise bancaire et économique. Pourtant, elle est la preuve de la nocivité des dogmes ultralibéraux et de la justesse des thèses de la social-démocratie pour une économie régulée et un rééquilibrage des pouvoirs entre capital et travail dans l’économie moderne. Les socialistes ont payé leur acceptation des théories libérales et leur manque de réflexions communes sur des propositions de gauche pour l’Europe. Leur  désunion est apparue crûment lorsque, du fait des obstructions de Gordon Brown et de José-Louis Zapatero, ils se sont révélés incapables de désigner un candidat commun au poste de président de la Commission.

 

Ce congrès marque une prise de conscience. Les partis socialistes ont admis qu’ils n’avaient pas apporté de réponse aux inquiétudes liées à la mondialisation. Les problèmes que les Etats ne peuvent plus résoudre seuls n’ont jamais été si nombreux : déplacement de la puissance économique vers le Pacifique, déclin relatif inéluctable de l’Europe sur les plans économique et démographique, raréfaction des ressources, réchauffement climatique, environnement migrations, sécurité. Les socialistes n’ont pas su montrer que le cadre de l’Union européenne apportait la dimension nécessaire.

 

Des orientations ont été prises par le congrès sur, une nouvelle Europe sociale, une coordination des politiques économiques européennes, le changement climatique, la taxation des transactions financières, le développement, une présence accrue de l’Union dans le monde.

Le PSE n’est plus seulement un club des partis nationaux. Ce sera le lieu d’élaboration des politiques européennes des socialistes. Le PSE s’impose de désigner un candidat à la présidence de la Commission. Un think-tank est créé. Une déclaration de principe est mise en chantier. Les statuts sont modifiés pour permettre les adhésions directes de militants.

 

Les socio-démocrates européens étaient majoritaires en Europe à la fin des années 1990. Ils gouvernaient 11 pays sur 15 dans l’Union. Ils n’ont pas fait l’effort de définir à cette époque un projet de gauche pour l’Union. Toute réflexion a ensuite été stoppée par les NON au traité constitutionnel en 2005. Aujourd’hui sur les 27 pays de l’Union, seuls 7 restent socio-démocrates.

 

Les partis de gauche européens peuvent retrouver le succès aux élections nationales et européennes s’ils bâtissent ensemble un projet et des alliances pour une Europe de gauche. Espérons que ce congrès du Parti socialiste européen marque un nouveau départ.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Partis politiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher