Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 18:53

Ecouter la chronique: link

 

Après la Grèce, c’est au tour de l’Irlande de connaitre des difficultés à se financer sur les marchés. Pour la deuxième fois l’Europe aide un pays de l’euro zone en difficulté en lui prêtant les fonds qui lui manquent. Le Fonds européen de stabilité financière est actionné. Plusieurs pays européens qui n’appartiennent pas  à la zone euro, notamment le Royaume-Uni aident aussi  l’Irlande par des prêts bilatéraux.

 

Quelles sont les responsabilités de l’euro et des Etats-membres dans ces difficultés ?

L’euro a été pour tous les pays qui l’ont adopté un facteur de protection et de développement. Protection, puisque les dévaluations compétitives des voisins européens et les attaques contre les monnaies nationales devenaient impossibles. Développement, grâce aux taux d’intérêt bas permis par l’euro.

Mais ce parapluie de l’euro a permis aux mauvais élèves de pratiquer le laxisme budgétaire ou l’endettement sans être sanctionnés par les marchés. Dès avant la crise grecque, il était apparent que les économies européennes évoluaient dans des directions différentes. La crise, en obligeant les Etats à accroitre fortement leur endettement, a tout aggravé. On constate que la mise en place de l’euro a été mal conçue : une monnaie commune mais sans mécanisme efficace pour faire converger les économies. La surveillance par Bruxelles des finances publiques, des bulles immobilières, de l’évolution de la productivité dans chaque pays, a été insuffisante.

Mais la responsabilité principale a bien été celle des Etats :   la Grèce qui maquille ses comptes et ne fait pas rentrer ses impôts, l’Irlande qui laisse croitre le chiffre d’affaire de ses banques jusqu’à plusieurs fois le PIB de l’Etat, et qui se retrouve dans l’obligation de les aider.

 

Ces crises, qui peuvent aussi se produire dans des pays plus importants comme l’Espagne, menacent l’euro et au-delà l’Europe. Les Européens y font face de deux manières : en instaurant une coordination des politiques budgétaires et en créant des mécanismes d’aides aux pays en difficultés.

 

Au-delà, pour ne plus être tributaire des marchés, il faut s’attaquer à la crise de la dette : comment rembourser les dettes accumulées par les Etats ? Il y a en principe trois solutions :

-          La première est de dévaluer. C’est ce qui se passe avec la baisse de l’euro, liée à la fragilité de certains Etats de la zone. Mais les Etats européens ne sont pas d’accord entre eux sur la nécessité d’avoir une politique de change face au Yuan sous-évalué et aux Etats-Unis qui font baisser le dollar.

-          La deuxième solution est de ne pas rembourser toutes ses dettes : permettre aux Etats en difficultés de renégocier leurs prêts. C’est ce qui a été prudemment envisagé, à la demande de l’Allemagne, qui souhaite faire payer, au moins partiellement, les investisseurs qui prétendent prêter sans risque aux Etats.

-          La troisième solution est celle de la solidarité. Mettre en place une agence de la dette qui permette aux Etats européens de se financer à bon compte grâce à la signature de l’Union. Ou que la Banque centrale européenne prête directement aux états. L’Allemagne s’oppose à ces solutions. Pourtant la consolidation de la zone euro et de l’ensemble de l’Union européenne est de son intérêt. Elle l’acceptera tôt ou tard.

 

Ce sera un nouveau progrès pour l’Union européenne.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Euro
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher