Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 12:47

Ecouter la chronique: link

 

Ces deniers temps, l’Europe multiplie les prises de positions et les interventions diplomatiques.

·         Dans la crise ivoirienne, Catherine Ashton a reconnu l’élection de Alasane Ouattara et a indiqué que l’Europe était prête à envisager des sanctions contre Laurent Bagbo s’il ne laissait pas le pouvoir à son rival.

·         En décembre, l’Union avec les six membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, a tenté de renouer le dialogue avec l’Iran, sur le dossier nucléaire.

·         En Biélorussie, l’Union a pris des sanctions à la suite des élections présidentielles truquées du 19 décembre et la vague de répressions qui a suivi.

·         En Tunisie, après le départ de Ben Ali, l’Europe a décidé d’un gel des avoirs de ses proches et a décidé des mesures d’aides économiques.

·         En Egypte l’Union européenne avait signalé son inquiétude devant les irrégularités des élections en novembre dernier. Après la révolution et le départ de Moubarak, l’Europe par la voix de sa ministre des affaires étrangères, s’est déclarée prête à aider le peuple égyptien. Un gel des avoirs de la famille du dictateur est envisagé.

 

L’Union se montre plus présente et active sur le plan international. Cette meilleure visibilité est liée à la mise en place, un an après l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, du Service européen d’action extérieure. Faut-t-il y voir l’émergence d’une diplomatie européenne ?

 

Le Service européen d’action extérieure se met en place dans la douleur. Son chef, la baronne Ashton, est très critiquée pour son manque de charisme et de notoriété internationale, pour avoir toujours réagi aux évènements avec retard, et pour avoir favorisé la surreprésentation des britanniques dans son administration. Le service est décrit comme une armée mexicaine.

Le partage des tâches avec les autres institutions, le Conseil européen et la Commission, n’est pas encore rodé. Hermann van Rompuy, qui préside le Conseil des chefs d’Etats, monopolise les discussions sur la crise de l’Euro. José Manuel Barroso qui préside la Commission européenne défend les domaines qu’il conserve : l’aide au développement, l’aide humanitaire, les politiques de voisinage. Surtout les grands Etats cherchent à s’imposer en prenant des initiatives, ignorant parfois le service d’action extérieure.

Par ailleurs, les questions de défense, qui ne semblent pas au cœur des préoccupations de Lady Ashton, sont délaissées.

 

L’outil est en place. Laissons-lui le temps de faire ses preuves, de devenir efficace. La tâche est immense. Dans deux domaines, ceux de la diplomatie et de la défense, qui sont traditionnellement des prérogatives essentielles des Etats, il faut que s’élaborent des stratégies globales des Européens, des priorités communes. Les Européens, lorsqu’ils auront défini une vision commune de leur rôle dans le monde, pourront enfin parler d’une seule voix.

 

Il faudra encore beaucoup de temps pour y arriver. Mais c’est une condition pour éviter le risque de déclassement des Européens dans la mondialisation galopante.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Union européenne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher