Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 11:11

    Ecouter la chronique:  link

 

 

Les indignés se manifestent en Europe. Samedi 15 et dimanche 16 octobre des manifestations ont eu lieu à Berlin, à Rome, à Bruxelles, à Francfort devant le siège de la Banque centrale européenne. Dans la semaine précédente un groupe s’est rendu au Parlement européen à Strasbourg et une délégation a été invitée à s’exprimer devant le Parlement européen.

Le mouvement des indignés est apparu en Espagne en mai 2011. Des mouvements similaires sont apparus, notamment au Portugal, en France, en Allemagne, en Italie et en Angleterre. Les revendications des indignés sont diverses : réformer le système économique et financier ; réformer les systèmes politiques ; exiger de véritables démocraties ; lutter contre l'austérité, contre la corruption.

 

L’émergence de ces mouvements est liée aux crises : la crise bancaire qui a révélé les rémunérations abusives et la prédation du système financier sur l’économie ; la crise économique qui provoque le chômage ; la crise de la dette qui amène les plans de rigueur. Plus fondamentalement sont en cause la rapidité des changements technologiques, les bouleversements économiques mondiaux liés aux progrès des pays émergents, l’allongement de la durée de la vie qui pose des questions de financement.

 

Les politiques économiques et sociales sont essentiellement du ressort des Etats. Pourtant ces revendications concernent aussi l’Europe : dénonciation d’une Europe trop financière, volonté d’institutions plus démocratiques, donnant plus la voix aux citoyens ; contestation des mesures d’austérité.

 

Quelles réponses l’Europe peut-elle apporter ?

Ses réponses les plus visibles sont négatives : renforcement du pacte de stabilité pour imposer aux Etat de limiter leurs déficits et leur endettement; examen par la Commission européenne des budgets des Etats qui ne respectent pas le pacte de stabilité. Sous la pression de l’Allemagne, qui fait la promotion d’une « culture de la stabilité », des mesures plus dures encore sont envisagées : faire appel à la cour de justice de l’Union pour censurer les budgets nationaux, suspendre le versement de fonds européens aux Etats jugés trop laxistes.

 

Pourtant des réponses positives sont aussi mises en œuvre par l’Europe.

L’Union met activement en place des outils de régulation financière. L’Union assouplit ses conditions d’octroi de fonds structurels et accélère leurs versements aux pays en difficultés. L’Union crée, par étapes, un Fonds monétaire européen pour soutenir les pays en crise financière. Elle réfléchit à la taxation des transactions financières. Des outils de solidarité économiques existent : Fonds social européen, Fonds d’ajustement à la mondialisation.

 

Reste que l’austérité frappe les foyers européens : en % de leurs revenus elle coûte 14% aux Grecs, 7% aux Irlandais et aux Portugais, 5% aux Espagnols, 3% aux Italiens.

Les véritables solutions sont d’accroitre la solidarité des Européens face à la mondialisation : un budget qui permette plus de transferts entre Etats, une mutualisation partielle des dettes des Etats, une intervention de la BCE pour en réduire le coût, un renforcement des fonds de type fonds d’ajustement à la mondialisation.  Ce serait aussi une politique de relance au niveau européen : accroissements du budget, émission d’obligations européennes pour investir dans la recherche, l’éducation, les réseaux européens.

 

Les indignés demandent aussi des réponses politiques : plus de participation des citoyens, autrement dit de démocratie dans les choix économiques des Européens. C’est un enjeu essentiel de la révision annoncée des traités européens.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Europe sociale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher