Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 10:44

Ecouter la chronique: link

 

En ces temps où l’Europe est mal perçue, où elle se débat avec la dette grecque et la montée des populismes, il n’est pas inutile d’écouter des propos optimistes sur l’Europe. Par exemple ceux d’Alain Minc dans son ouvrage « Un petit coin de paradis ».

 

L’auteur n’est pas dupe des difficultés de l’Union européenne, vieillissement, Etat providence mis en cause, chômage, menace de déclassement technologique, nain militaire et politique. Mais son propos est de mettre en valeur des aspects positifs de la construction européenne, notamment en la comparant aux Etats-Unis.

Une césure est en train d’apparaitre entre les deux rives de l’Atlantique. Il y a 20 ans, lorsque l’on demandait « quel est dans le monde l’espace le plus libre, le plus démocratique, le plus protecteur ? » la réponse était « les Etats-Unis ». Aujourd’hui, si l’on met de côté l’Autralie, la Nouvelle-Zélande et le Canada, la réponse est « l’Europe ».

 

En matière de libertés : plus de 2 millions d’emprisonnés aux Etats-Unis, contre 1 ½ en Chine et ½ million pour l’Union européenne. La torture est ignorée en Europe, pratiquée à Guantanamo. Plus de 100 condamnations à mort par an aux USA, alors que la peine de mort est proscrite en Europe.

En matière de mœurs, le mariage homosexuel et le droit d’adopter par les couples gays ne sont pas acceptés par l’Etat fédéral américain. Ils sont admis par plusieurs pays européens. Le droit d’avorter est de plus en plus contesté aux USA, de plus en plus légalisé en Europe.

Concernant l’immigration, l’Europe est la région du monde qui accueille le plus grand nombre d’immigrés légaux et de demandeurs d’asile. Entre 2000 et 2005 le solde migratoire européen a été supérieur au solde américain.

En ce qui concerne les religions, 60% des Américains considèrent la religion comme très importante ; 20% seulement des Européens. Les églises européennes, dans une société sécularisée, participent au débat mais ne le dominent pas. Les Etats-Unis, eux, sont en proie à une religiosité croissante qui impose une « pensée correcte » et le conservatisme.  55% des américains pensent que Dieu a créé les êtres humains dans leur forme actuelle, seulement une faible minorité accepte le darwinisme. Vu d’Europe il s’agit d’une véritable régression intellectuelle.

La démocratie fonctionne mieux en Europe qu’aux Etats-Unis, lorsque l’on compare les modalités de vote, le financement des campagnes électorales, les taux d’abstention, le poids des lobbies.

Sur le plan économique, l’Amérique est vue comme dynamique et innovante comparée à une Europe alanguie, rigide et bureaucratique. En fait, le niveau de vies des Américains est largement dû à un surendettement qui devra tôt ou tard être résorbé. La croissance des Etats-Unis est supérieure à celle de l’Europe, parce que la population américaine augmente. L’écart entre les PIB par tête, lui, se réduit. De plus, le temps de travail diminue en Europe alors qu’il augmente aux USA. Cela montre un choix européen pour une meilleure qualité de vie, dans une société aussi plus égalitaire.

Sur un plan international, l’Europe a pris des positions exemplaires sur la défense du climat, l’aide au développement et la promotion d’une gouvernance mondiale.

 

L’Europe est une machine compliquée mais qui progresse dans son fonctionnement. Elle s’adapte positivement aux crises, notamment la crise financière. Le mouvement vers une société européenne est désormais une réalité qui précède les évolutions politiques.

L’arrivée de la mondialisation pose la question de la survie du modèle européen. Celui-ci pêche par exemple par la faiblesse de ses dépenses de recherche. De son efficacité économique dépendra sa capacité à financer sa solidarité. Mais les Européens peuvent en être fiers.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Politiques extérieures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher