Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 15:09

Ecouter la chronique: link

 

La stratégie de Lisbonne est la stratégie économique et sociale de l’Union européenne. Elle a été lancée en mars 2000, dans le but de faire de l'Union européenne (UE) « l'économie la plus compétitive au monde et de parvenir au plein emploi avant 2010 ». Le principe en était de définir des objectifs économiques, sociaux, environnementaux, tout en laissant aux Etats le soin de déterminer, chacun, leur politique pour atteindre ses objectifs.

Elle est reconnue au bout de 10 ans comme un échec :

  • La simple confrontation des résultats des gouvernements, sans aucune sanction ni mesure incitative, a fait que l’on n’a pas atteint les principaux objectifs. C’étaient par exemple de passer de 2 à 3 % la part de PIB consacrée à la recherche, de mettre au travail 70% des personnes en âge de travailler, de réduire de moitié le nombre de jeunes en situation de décrochage scolaire.
  • D’autre part cette stratégie avait comme objet l’adaptation à la mondialisation, sans définir les moyens d’agir sur celle-ci, ni d’influencer l’environnement économique de l’Europe.

 

La stratégie de Lisbonne étant prévue jusqu’à 2010, la question se pose de son prolongement.

La Commission vient d’élaborer un document de consultation intitulé « UE 2020 ». Les priorités qui y sont définies sont l’innovation et la croissance, combattre l’exclusion, la croissance verte, l’Europe numérique. Les objectifs antérieurs sont infléchis pour mieux prendre en compte les préoccupations sociales et environnementales.

Le problème est que la commission ne propose aucune modification sur la gouvernance de cette stratégie UE 2020. Elle s’en remet à la commission, jugeant que les Etats sont les mieux placés pour définir des plans d’action nationaux. Aucune leçon n’est tirée de l’échec de la méthode de la Stratégie de Lisbonne. C’est une véritable abdication de la Commission devant le Conseil, ce qui, du reste n’étonne pas de la part de José-Manuel Barroso.

 

Peut-être le salut viendra-t-il des dirigeants européens nouvellement arrivés aux commandes.

Après une réunion entre Herman van Rompuy, nouveau président du Conseil européen, José manuel Barroso et José-Louis Zapatero, celui-ci a proposé que la nouvelle stratégie comprenne des mesures incitatives et des mesures correctives. La commission doit avoir de nouveaux pouvoirs. Les 27 doivent faire émerger un « gouvernement économique ». Un conseil des chefs d’Etats et de gouvernements est convoqué le 11 février.

Olli Rehn, nouveau commissaire aux affaires économiques et financières a déclaré lui aussi vouloir une gouvernance économique européenne.

Guy Verhofsdadt, chef des libéraux et démocrates au Parlement a demandé que l’on renonce à la méthode de coordination de la stratégie de Lisbonne.

 

Concernant la zone Euro, Claude Juncker, président de l’Eurogroupe, veut y coordonner les politiques économiques des pays membres. Il demande une procédure d’analyse et de surveillance analogue à celles existant sur les politiques budgétaires par le Pacte de stabilité et de croissance. Zapatero y est aussi favorable et pourrait convoquer prochainement un sommet de la zone Euro.

 

Les choses ne sont pas jouées. Espérons que le choix sera fait d’une stratégie 2020 ambitieuse face à la mondialisation et pilotée par la Commission. Et particulièrement dans la zone Euro, espérons qu’arrive enfin une efficace gouvernance économique et sociale.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher