Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 18:12

Ecouter la chronique:link

   

François Hollande a été élu Président de la République française. Il s’est fait fort, pendant sa campagne, de réorienter l’Europe. Son élection pourra-t-elle faire évoluer l’Union européenne, sachant que celle-ci est composée de 27 pays ?

L’Europe est actuellement politiquement à droite. Seuls 6 pays sur 27 sont dirigés par la gauche : la Slovénie, la Slovaquie, l'Autriche, le Danemark, la Belgique et Chypre. Le parti le plus important du Parlement européen est le Parti Populaire Européen, conservateur. Les présidents du Conseil européen et de la Commission sont de même tendance.

 

François Hollande rencontrera l’intérêt de ses collègues chefs d’Etats et de gouvernements, au moins sur deux points.

 

Premièrement il défend l’idée que l’assainissement budgétaire n’est pas suffisant pour sortir de la crise. Il faut une initiative de croissance. Cette idée est désormais partagée par les Etats en difficultés du Sud, Grèce, Espagne, Italie, mais aussi par le Parlement, la Commission, le Président de la Banque centrale européenne. Même l’Allemagne en accepte le principe. Des propositions seront discutées dès le prochain Conseil européen des 28 et 29 juin.

 

D’autre part, François Hollande n’est pas comme Nicolas Sarkozy, un souverainiste acharné, qui ne voyait une direction politique de l’Union qu’au niveau des chefs d’Etats. Il souhaite au contraire plus de pouvoir pour les institutions communautaires : le Parlement européen et la Commission. Il veut avancer avec les pays qui le souhaitent vers une harmonisation fiscale et sociale et une convergence des économies, un « fédéralisme de projets ». Il est en cela plus proche des conceptions allemandes et notamment des propositions faites par la chancelière devant le congrès de son parti : élection du président de la Commission au suffrage universel, renforcement des pouvoirs du Parlement,  harmonisation fiscale, c'est-à-dire l’esquisse d’une véritable fédération politique.

 

Le nouveau traité, appelé « Pacte budgétaire » ne sera peut-être pas ratifié. S’il l’est, ce sera avec un complément : un « Pacte de croissance ». Il sera nécessaire de modifier les traités pour y intégrer ces nouveaux dispositifs. Nombreux sont ceux qui appellent à la convocation d’une Convention pour refonder plus profondément l’Union : revoir la répartition des compétences entre les pays membres et l’Europe, rendre ses institutions plus efficaces et démocratiques. Une pétition a été déposée auprès du Parlement pour qu’il prenne l’initiative de cette Convention après son renouvellement en 2014.

Si cette perspective se confirmait, les élections européennes de 2014 deviendraient l’occasion d’un grand débat démocratique sur les thèmes à traiter par la Convention : quelles nouvelles compétences ? Quels nouveaux moyens ? Pour quel projet politique ?

 

D’ici là, des élections auront eu lieu dans 10 pays de l’Union, notamment en 2013,  en Allemagne et en Italie. Elles conduiront probablement à une grande coalition en Allemagne entre conservateurs et socio-démocrates.  En Italie, le pouvoir pourrait passer à gauche.

 

Election de François Hollande, négociation d’une initiative de croissance pour l’Europe, rééquilibrage politique de l’Europe en 2013, grand débat politique à l’occasion des élections européennes de 2014, révision des traités. Cet enchainement vertueux est sans doute optimiste, mais il a des chances de se produire. Le pari de François Hollande de réorienter l’Europe serait alors gagné.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Union européenne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher