Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 17:44

Les projets de construction de centrales nucléaires se multiplient sous l’effet de la menace d’épuisement des hydrocarbures et la nécessité de diversifier les sources d’énergies, et en dépit des risques propres au nucléaire.

L’Europe est la zone la plus nucléarisée du monde avec 158 réacteurs. 12 pays européens en disposent, le record étant détenu par la France avec 58 réacteurs. Malgré les réticences des opinions publiques la Commission européenne encourage l’énergie nucléaire. L’Allemagne hésite sur sa politique de sortie du nucléaire, la Suède vient de renoncer au moratoire sur les centrales nucléaires. La France prévoit le renouvellement de son parc dans les années 2020-2030.

Dans le monde le nombre de centrales nucléaires pourrait doubler d’ici 2030 avec des projets notamment en Chine, Inde, Etats-unis, Brésil.

 

Les principaux fournisseurs sont l’Américain Général Electric, le Japonais Toshiba-Westinghouse et le Français Areva. Nicolas Sarkosy s’est fait le promoteur de la société nationale à l’exportation notamment autour du bassin méditerranéen et au Moyen-Orient. Le Maroc, l’Algérie, la Lybie, l’Egypte, Abou Dhabi s’apprêtent à se doter de centrales Areva.

 

Malgré la volonté affichée de construire une politique énergétique commune, les Européens agissent en ordre dispersé.

·       Sur l’aspect industriel, le pacte d’actionnaire qui liait Areva à Siemens a été rompu et Siemens est désormais allié à l’agence atomique russe Rosatom. Les Européens, sous l’impulsion des Russes, se divisent et contribuent à se créer un concurrent dans une technologie sensible.

·       Le plus important est la question de la sécurité autour de la Méditerranée et des risques de prolifération nucléaire. Les centrales brûlent du combustible, qui peut faire l’objet d’enrichissement à des fins militaires. L’Iran enrichit son uranium, ce à quoi sont opposés les occidentaux.

En principe, les nouveaux pays acquéreurs de centrales acceptent de dépendre de leur fournisseur occidental pour la fourniture de matières fissiles. Des centres, dans les pays fournisseurs, enrichiront l’uranium, récupéreront les combustibles usagés et les recycleront, ce qui interdira tout détournement de matière fissile. Mais les risques existent : risque technique dans des pays qui n’ont pas la culture de la sécurité, risque de détournement à des fins militaires dans certains pays peu stables politiquement.

 

Javier Solana, Haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère, a fait part de son inquiétude. Il a proposé la création d’un centre international d’enrichissement de l’uranium placé sous contrôle international pour accompagner le développement du nucléaire civil autour de la Méditerranée.

 

L’Europe peut avoir une politique commune. Les questions énergétiques font partie des projets de l’Union pour la Méditerranée. L’Europe a une expérience du nucléaire et dispose d’outils : Euratom est une organisation européenne qui existe depuis le traité de Rome. Euratom est responsable de l’approvisionnement des pays membres en minerais, en matières brutes et en matières fissiles. La Commission européenne intervient déjà dans la sécurisation des centrales nucléaires des pays adhérents ou voisins.

 

La sécurité nucléaire dans le voisinage de l’Europe est un intérêt commun des européens, qu’ils peuvent prendre en charge s’ils en ont la volonté politique.

Ecouter la chronique: link

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher