Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 21:46

Plusieurs évènements ont mis ce sujet à l’actualité

 

Le groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat ( le GIEC ) s’est réunit du 29 janvier au 2 février à Paris et a confirmé la dégradation du climat : les températures devraient augmenter  de 1.8 à 4 degrés au21eme siècle, alors qu’elles ont augmenté de 0.7 degrés au 20eme siècle. L’activité humaine en est le principal responsable. Au-delà de 2° d’augmentation les conséquences pourraient être ingérables : sécheresses en méditerranée et au sahel, inondations dans les deltas, désordres liés aux migrations massives liées aux changements climatiques.

 

Au cours d’une conférence tenus à Paris les 2 et 3 février, un « Appel de Paris » a été signé par 46 pays. Il préconise le choix d’une autre croissance, d’une croissance écologique, des comportements plus économes en énergie, en eau, en ressources naturelles et un effort équitablement partagé entre les pays les plus riches, les pays émergents et les pays les moins avancés. C’est aussi un appel à créer une agence de l’ONU pour l’environnement.

Il a été signé par tous les pays de l’Union européenne, des pays d’Amérique latine et d’Afrique. Mais pas par les Etats-Unis, ni la chine, l’Inde, la Russie. La Commission européenne soutient cette initiative.

 

C’est l’occasion de rappeler ce que fait l’Europe. pour lutter contre le changement climatique.

Rappelons tout d’abord que les pays européens ont été en pointe pour promouvoir le protocole de Kyoto. Pour le mettre en œuvre L’Union européenne a lancé en 2000, le Programme européen sur le changement climatique (PEEC) qui comprend des initiatives dans de nombreux domaines, dont :

·                 la promotion des sources d'énergie renouvelables

·                 des mesures d'économie d'énergie pour les bâtiments et les voitures.

·                 le système européen d'échange de quotas d'émissions, lancé le 1er janvier 2005

Le Protocole de Kyoto contraint les pays industrialisés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d'environ 5% par rapport aux niveaux de 1990 entre 2008 et 2012. L'UE s'est engagée à les réduire de 8% au cours de cette période. En 2006 l’agence européenne de l’environnement constatait que les pays européens devaient intensifier leurs efforts. Les mesures existantes ne réduiront les émissions que de 0.6% en 2010. Seules la Suède et le Royaume unis sont en bonne voie pour attendre les objectifs.

 

L’Union essaye de renforcer sa lutte contre l’effet de serre :

-        le 20 février le Conseil des ministre a accepté une proposition de la Commission faite dans le cadre du « paquet énergétique » : que tous les pays développés réduisent les émissions de gaz à effets de serre en 2020 de 30% par rapport à leur niveau de 1990, dans le cadre d’un accord qui succéderait au protocole de Kyoto. Même en l’absence d’accord, l’Europe s’engage sur une réduction d’ai moins  20%.

-        la commission a proposé que les transports aériens soient inclus dans le système européen d'échange de quotas d'émissions.

-        des normes plus strictes vont être édictées pour les émissions de CO² par les voitures, ainsi que pour améliorer la qualité des carburants.

 

Jo Lienen, président de la commission des affaires constitutionnelles au Parlement européen, estime que l’Union devrait se doter d’un traité sur la protection du climat et, après le marché unique, l’union économique et monétaire, l’élargissement, faire de la protection du climat le quatrième grand projet de l’intégration européenne.

La prise de conscience de la population et des élus sur l’urgence de la question du changement climatique est acquise. L’Europe est très active sur ce sujet. Reste à faire partager cette priorité aux autres acteurs grands pays du monde.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Climat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher