Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 14:23

Depuis le 1er janvier, et pour 6 mois, la présidence du Conseil européen est assurée par la République Tchèque.

 

Cette présidence est bien mal engagée.

Tout d’abord les dirigeants de la République Tchèque ne font pas mystère de leur euroscepticisme. Le président Vaclav Klaus fait tout pour torpiller le traité de Lisbonne, soutenant ouvertement le NON des irlandais. Il refuse tout ce qui, selon lui menace l’ « identité Tchèque ». Il a annoncé qu’il ne hisserait pas le drapeau européen sur sa résidence pendant sa présidence au motif, que la République Tchèque, je cite « n’est pas une province d’ Union européenne ». Le premier ministre, Mirek Topolanek, est lui plus pragmatique, mais néanmoins eurosceptique et antifédéraliste. Ils sont, de plus en conflit l’un avec l’autre.

 

La république Tchèque a annoncé son programme :

·       Une Europe compétitive : renforcement du marché intérieur, sécurité énergétique, libéralisation du marché du gaz et de l’électricité.

·       Une Europe ouverte et sûre : partenariat transatlantique, négociation d’adhésion de la Croatie et de la Turquie, développement de l’espace de sécurité et de justice.

 

Au-delà de ce programme très libéral, la présidence aura à traiter des dossiers pour lesquels elle est mal armée :

·       Crise économique et financière, alors que la République Tchèque ne fait pas partie de l’Euro.

·       Crise institutionnelle : elle devra préparer l’Irlande à voter à nouveau sur le traité de Lisbonne alors qu’elle est le seul pays de l’Union à ne pas s’être prononcé sur le traité. La ratification par le parlement tchèque a été reportée au 3 février et le président Klaus menace de ne pas le signer.

·       Relations avec la Russie : que se passera-t-il si les tentions ressurgissent alors que la République Tchèque défend la mise en place sur son territoire d’éléments du bouclier anti-missile américain ?

·       Partenariat oriental : la république Tchèque aura à mettre en œuvre ce partenariat entre l’Europe et les pays limitrophes de la Russie : Ukraine, Moldavie, Géorgie, Azerbaïdjan, Biélorussie. Cette nouvelle politique de voisinage doit être acceptée de la Russie, à ces frontières.

 

En principe la pratique d’un « trio de présidences » doit assurer la cohérence entre les présidences successives de l’Union. Trois présidences (actuellement la France, la République Tchèque, la Suède) présentent ensemble un programme d’action de 18 mois. Mais la République Tchèque à mal vécu la présidence française avec sa tendance à négliger les petits pays de l’Union. Elle se rappelle aussi la tentative de Nicolas Sarkosy d’obtenir d’être président un an de plus la zone Euro, au motif que ni la République Tchèque, ni la Suède n’en font partie. On peut aussi considérer que le « partenariat oriental » défendu par Prague est une volonté d’équilibrer l’Union pour la Méditerranée voulue par Nicolas Sarkosy. On ne peut donc pas s’attendre à une collaboration étroite entre la France et la République Tchèque pour assurer une transition efficace.

 

La présidence française a montré que seule une présidence de l’Union active et forte peut maintenir l’unité de l’Europe face aux difficultés. Une présidence ouvertement eurosceptique, divisée, inquiète. D’autant plus qu’elle sera suivie, au 2e semestre 2009, par la Suède elle aussi eurosceptique.

 


Ecouter la chronique: link

Partager cet article

Repost 0
Published by François Vié - dans Institutions européennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles d'Europe
  • Nouvelles d'Europe
  • : Chroniques d'actualité sur l'Union européenne, à lire et à écouter.
  • Contact

Profil

  • François Vié
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais
Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des
  • Président du Mouvement Européen Pas-de-Calais Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de des

Chroniques Nouvelles d'Europe

Les chroniques, hebdomadaires, sont diffusées sur radio Pfm, radio associative arrageoise, 99.9 MHz.    

Elles sont à disposition des radios associatives qui souhaitent les programmer et en font la demande.

Sources: Europe-midi (Mouvement européen France), Euractiv, Agence Europe, Fondation Robert Schman, Oui à l'Europe, Sinople, presse quotidienne et hebdomadaire dont Le monde et Courrier international...


L'auteur de la scutpture "L'Europe" est Bernard Vié link

Rechercher